Confluence(S), espace d'art
lisborn
ep
 
Accueil
> Exposition en ce moment
> Exposition permanente
> Atelier sculpture
> Atelier peinture
> Atelier m'bira
> Expositions passées

> Localisation
a
Ateliers de m'bira avec Hope en juin/juillet 2015
 

    La Mbira, un piano à lamelles métalliques, est un petit instrument provenant du Zimbabwe, d'aspect simple mais qui demande une véritable technique, similaire au senza ou kalimba connus ailleurs an Afrique. 

   Hope Masike, musicienne et chanteuse exceptionnelle, a enseigné le chant africain et la mbira en Norvège en 2011. Depuis elle revient régulièrement en Europe pour rejoindre son groupe multiculturel, Monoswezi, basé en Norvège et composé de 4 nationalités.  Elle a décidé de repasser par la Dordogne en novembre 2013, en route, avec Monoswezi, pour le London Jazz Festival. Elle reviendra en France en 2015 en juin/ juillet pour partager avec nous sa passion et sa musique. 

Pour tout renseignement contactez Shayne Garde-Girardin au 06 03 00 84 20 ou 05 24 13 65 15 ou par email : shaynegirardin@gmail.com.

fb   https://www.facebook.com/hopemasikesmusic

hope          

La Mbira, instrument de musique du peuple Shona 

    La mbira est un des instruments africains les plus anciens. De nombreuses légendes circulent au Zimbabwe concernant ses origines. La mbira trouve ainsi ses racines dans la mythologie africaine et dans la littérature historique des Shonas. La plupart des musiciens s’accordent néanmoins pour dire que l’origine de la mbira est un mystère, les nombreuses histoires provenant de l’histoire orale et du folklore des Shonas ne faisant que refléter la mystique qui entoure l’instrument et révéler les profondes associations existant entre la mbira et d’autres aspects de la culture shona.

    Des découvertes archéologiques suggèrent qu’elle était jouée au XVe siècle et probablement aussi au Xe siècle quand le peuple shona s’est installé au Zimbabwe. Il est néanmoins établi que cet instrument était joué au XVIe siècle à la cour de Munhumtapa. À l’époque, les musiciens jouaient de la mbira pour les rois et les devins shonas.

    Habituellement, la mbira est jouée dans une calebasse qui sert de caisse de résonance et joue le rôle d’amplificateur. 

Source : www.lamediatheque.be